TuniHack 4.0 – Data Driven Future

Logo TuniHack

Le « Open Source Software Club – OSSEC » de l’École Nationale des Sciences de l’Informatique – ENSI, a organisé, début décembre, la quatrième édition du hackathon TuniHack 4.0 sous le thème « Data Driven Future ». L’objectif de cette édition était d’encourager les participants à développer des applications qui exploitent les données disponibles pour une meilleure valorisation.

J’étais invité à ce hackathon comme conférencier et j’ai choisi de faire une présentation intitulée « Libre – OpenData – Tunisie ». J’ai entamé mon intervention par la présentation de la définition de ce qui est un Logiciel Libre et comment l’esprit du logiciel libre peut être généralisé pour couvrir toute œuvre numérique. Une œuvre qui peut être aussi une donnée ce qui permet d’avoir des données ouvertes ou OpenData. Par la suite j’ai présenté les différents projets et portails tunisiens où il est possible de récupérer des données ouvertes. Je vous laisse le soin de les découvrir dans ma présentation téléchargeable depuis les liens ci-dessous.

Télécharger ma présentation

Libroffice Impress Logo     PDF Download

SFD2017 : Communiqué de presse

L’association pour la Culture numérique Libre – CLibre, organise, en collaboration avec l’Ecole Supérieur des Sciences et de Technologie (ESST) de Hammam-Sousse la journée internationale de logiciels libres, « Software Freedom Day 2017 » qui aura lieu le dimanche 19 novembre 2017 à l’ESST de Sousse.

Cette douzième édition tunisienne, appelée « Software Freedom Day Tunisia », est organisée pour la cinquième année consécutive par l’association CLibre. Elle sera l’occasion pour les associations, les communautés et les clubs universitaires actifs dans les différents domaines des technologies du libre de se rencontrer, de partager leurs expériences dans le domaine et surtout de s’enrichir mutuellement avec les échanges d’idées entre nos jeunes issues des différentes institutions universitaire de la Tunisie.

Software Freedom Day Tunisia – Édition 2016

Le programme de la journée sera formé, en plus des rencontres entre activistes du libre, par un ensemble de conférences en relation avec les technologies libres ainsi que des concours.

Rappelons que chaque année, depuis 2004, la communauté internationale d’utilisateurs des logiciels libres fête le « Software Freedom Day ». Cette fête est une manifestation mondiale annuelle instaurée dans le but d’initier le grand public aux logiciels libres par son utilisation personnelle, dans l’éducation, l’économie ou par les gouvernements. Ce but est aussi l’un des objectifs de l’association CLibre qui a pris en charge l’organisation de cette journée en Tunisie prenant la relève de plusieurs acteurs de la communauté tunisienne qui n’a cessé, depuis 2006, de célébrer cette journée à l’échelle nationale.

Nous cultivons notre jardin de services libres – Open Tunisia

Services Libres Open Tunisia

Après le dixième anniversaire de la communauté Ubuntu Tunisie la semaine dernière, cette semaine nous fêtons le sixième anniversaire de la communauté Open Tunisia. En effet, cette communauté était créée en 2011 à l’occasion du Startup Week End Tunis. L’objectif de cette communauté était de lancer et proposer différents services libres pour la communauté du Libre en Tunisie. Des services comme l’enregistrement des noms de domaines, hébergement mutualisé et des services web comme un éditeur de texte collaboratif, hébergement d’images, etc.

À l’occasion de son sixième anniversaire Open Tunisia s’offre donc une nouvelle jeunesse avec une panoplie de nouveaux services web mise à disposition de la communauté en Tunisie et ailleurs. Ces services sont accessibles depuis la page principale à l’adresse opentTunisia.org ou même op.tn.

Les libristes qui découvriront ces services penseront certainement à un autre projet de plus grande envergure : Dégooglisons Internet, l’initiative de l’association Framasoft en faveur d’un internet libre, décentralisé, éthique et solidaire. Effectivement, c’est dans ce même contexte que s’inscrit ce nouveau portail de services libres proposés par Open Tunisia. Le bouquet de ces services libres est encore en phase de test et nécessite encore beaucoup de travail pour le stabiliser et l’offrir à la communauté.

Six ans déjà, mais quel avenir ?

C’est la question à laquelle est confrontée la petite équipe, de jardiniers, qui ont planté les premières graines de ces services libres. Ces graines vont-elles fleurir et perpétuer ? Rien n’est certain actuellement.

Malheureusement, Open Tunisia croule aujourd’hui sous une dette colossale proche de 9000 TND. Une dette qui augmente chaque année à cause des centaines de noms de domaines enregistrés chez l’ATI – Agence Tunisienne de l’Internet. L’enregistrement de ces noms de domaines est renouvelé systématiquement à la fin de chaque année par l’ATI. À cause du retard dans le règlement des premières factures (de 2012 et 2013) l’ATI a bloqué les accès qui nous permettent de désactiver les noms de domaines que leurs propriétaires ont abandonné. Il est aussi malheureux de constater que beaucoup de propriétaires de noms de domaines profitent encore de l’hébergement et de l’enregistrement de leurs domaines sans apporter aucune contribution malgré les multiples appels à contribution.

Cultiver avec nous le jardin !

Toute contribution sera la bienvenue, les contributions techniques et/ou les contributions financières.

Pour les contributions techniques (test, traduction, maintenance, etc.) il est possible de rejoindre notre équipe en s’inscrivant sur la liste de diffusion (envoyer un mail vide à membres+subscribe@openTunisia.org) et nous contacter via l’adresse (membres@openTunisia.org).
Pour les contributions financières, il est possible de faire un don à la communauté Open Tunisia. Différentes modalités sont possibles : Faire un don.

Bonjour, ici la communauté Ubuntu Tunisie

Bonjour,
C’est Wassim, …
Je tiens à vous encourager d’avantage sur les démarches que vous êtes en train de faire pour la promotion des Logiciels Libres en Tunisie, et je suis comblé par le fait que DFSA a déclenché chez vous cette motivation.

Il y a 10 ans, déjà !, jour pour jour, le premier mail était envoyé sur la liste de diffusion de la communauté Ubuntu Tunisie. Ce mail représente donc la première trace numérique de l’existence de la communauté tunisienne des utilisateurs de Ubuntu. Une communauté qui depuis sa création a apporté un plus au niveau de la vulgarisation et l’adoption des logiciels libres chez des centaines de tunisiennes et tunisiens. Une communauté qui depuis 2007 a visité la majorité des villes et des institutions tunisiennes pour présenter Ubuntu et les logiciels libres.

Old Logo Ubuntu Tunisia
Premier logo de la communauté Ubuntu Tunisie

Je ne connais pas le contexte historique de ce premier mail, Wassim si tu es en train de lire ces lignes ;-), puisque je ne suis arrivé à cette communauté que quelques mois après. Mais ce premier mail parle d’une rencontre qui a eu lieu lors d’un événement autours des logiciels libre, JLL: Journée de Logiciels Libres, quelques jours avant. Quelque mois après, en octobre 2007, a eu la première apparition officielle d’une communauté avec la bannière Ubuntu-tn a l’occasion du Software Freedom Day Tunisia.

Longue vie à Ubuntu Tunisie et vive le logiciel libre.

Membres Ubuntu Tunisia during SFD 2007
Première rencontre des membres de la communauté Ubuntu Tunisie lors du Software Freedom Day Tunisie 2007. De droite à gauche : Zied Abid, …, Mohamed Ben Bouzid, …, …, Karim Fathallah et moi même.

Album photo de l’édition 2007 du Software Freedom Day Tunisia.

Association CLibre : Campagne d’abonnements 2017

Support CLibre

L’association pour la Culture numérique Libre – CLibre lance sa campagne d’abonnements pour la nouvelle année 2017. Les activistes et les amoureux du Libre qui veulent s’impliquer dans les futures actions de notre association et la supporter peuvent devenir des membres.

Pour devenir membre il suffit de payer la cotisation annuelle et de remplir le formulaire d’abonnement suivant : formulaire d’abonnement 2017.

 

Banniere CLibre

Service de remorquage : tu peux laisser ton ami au bord de la route


#ff0000;">Mise à jour : le 13/01/2016

J’ai eu ce problème le 30 octobre 2016 que j’ai pas tardé à le remonter à mon assureur quelques jours après. Ce dernier m’a confirmé qu’il a directement remonté ma réclamation à Afrique Assistance. Depuis je n’ai eu aucun retour.

Suite à la publication de cet article que j’ai envoyé à la maison mère « MAPFRE ASISTENCIA » via Twitter :

Cette dernière n’a pas tardé à contacter la filiale tunisienne et de réagir via Twitter aussi.

Aujourd’hui j’ai eu un appel du service client de Afrique Assistance. La responsable du service client s’est excusée de la maladresse de l’opérateur que j’ai eu au bout de téléphone lors de ma demande du service de remorquage. Elle m’a expliquée aussi le pourquoi des 23TND. En effet, dans le contrat d’assistance avec les assureurs autos il est indiqué que le service de conduite à domicile est gratuit pour les descendants et ascendants du propriétaire de l’assurance. Pour les autres passagers il faut payer un supplément pour disposer d’un camion avec des places supplémentaires.


Monsieur, notre service de remorquage ne prend en charge que le conducteur et un passager. Tu peux laisser l’un de tes amis au bord de la route pour se débrouiller et rentrer

remorquage

Voilà ce que me recommande, simplement, le service de remorquage Afrique Assistance. Hallucinant ! Je me demande s’ils donnent la même recommandation si les accompagnateurs du conducteur sont ses enfants ou ses parents.

Il y a quelques semaines, sur le chemin de retours de Tunis vers Sayada, je me suis trouvé en arrêt au bon milieu de l’autoroute suite à un problème électrique dans ma voiture. J’ai alors appelé le service de remorquage de ma compagnie d’assurance, Afrique Assistance, pour le remorquage de ma voiture vers Sayada. L’opérateur au bout de téléphone, après les vérifications d’usage et sachant que je suis accompagné par deux collègues, m’a recommandé de laisser l’un d’eux se débrouiller pour rentrer seul, car le camion de remorquage qu’il va m’envoyer ne prend que deux personnes : le conducteur et un passager !

Au départ, et avec le stress de cette maudite panne, j’ai pas bien compris cette recommandation et j’ai dû demander et redemander pour comprendre ce que cet opérateur me recommande. Je sais que cet opérateur, comme tous les services d’assistance téléphonique, suit un protocole bien établi. Mais que ce protocole recommande de laisser des passagers d’une voiture (de 5 places) je ne peut pas le comprendre ! Que faire si les passagers sont tes parents ou tes enfants ? On les laisse au bord de la route, car le service de remorquage ne prend qu’un seul passager avec le conducteur ?

Quand j’ai insisté que c’est non envisageable que je laisse un collègue au milieu de nulle part, c’est là que l’opérateur m’informe qu’il peut m’envoyer un camion de remorquage de 4 places mais que je dois payer un supplément de 23 dinars. Ma surprise est double ! Premièrement pourquoi ne pas m’informer de cette possibilité dès le départ au lieu de me recommander, maladroitement, de laisser mon collègue au bord de la route ? Deuxièmement, pourquoi je dois payer ce supplément alors que j’ai assuré une voiture de 5 places ?

Le seul point positif de la soirée c’était la rapidité avec la quelle le camion de remorquage est arrivé. Mais, cette agréable surprise s’est vite dissipée quand j’ai constaté l’état déplorable du camion flanqué de partout par le logo Afrique Assistance ! Des portes qui ne s’ouvrent que de l’extérieur, des feux qui ne sont pas dans les normes. Ma première réflexion après le départ du camion était de souhaiter qu’on n’aura pas besoin de dépanner et de remorquer le camion de remorquage.

En chemin, et en discutant avec le conducteur de camion, je l’ai remercié pour son arrivée rapide pour me dépanner et là il me répond simplement qu’il a dû prendre un passage interdit pour entrer dans l’autoroute ! Quelle image donner à cette compagnie avec ce genre de comportement !

SFD2016 : Communiqué de presse

banderolesfd2016-wp

L’association pour la Culture numérique Libre – CLibre, organise, en collaboration avec l’Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse la journée internationale de logiciels libres, « Software Freedom Day 2016 » qui aura lieu le dimanche 20 novembre 2016 à l’ISSAT de Sousse.

Cette onzième édition tunisienne, appelée « Software Freedom Day Tunisia », est organisée pour la quatrième année consécutive par l’association CLibre. Elle sera l’occasion pour les associations, les communautés et les clubs universitaires actifs dans les différents domaines des technologies du libre de se rencontrer, de partager leurs expériences dans le domaine et surtout de s’enrichir mutuellement avec les échanges d’idées entre nos jeunes issues des différentes institutions universitaire de la Tunisie.

sfd2015-094
Software Freedom Day Tunisia – Édition 2015

Le programme de la journée sera formé, en plus des rencontres entre activistes du libre, par un ensemble de conférences en relation avec les technologies libres ainsi que des concours.

Rappelons que chaque année, depuis 2004, la communauté internationale d’utilisateurs de logiciels libres fête le « Software Freedom Day ». Cette fête est une manifestation mondiale annuelle instaurée dans le but d’initier le grand public aux logiciels libres par son utilisation personnelle, dans l’éducation, l’économie ou par les gouvernements. Ce but est aussi l’un des objectifs de l’association CLibre qui a pris en charge l’organisation de cette journée en Tunisie prenant la relève de plusieurs acteurs de la communauté tunisienne qui n’a cessé, depuis 2006, de célébrer cette journée à l’échelle nationale.

Software Freedom Day Tunisia 2016

banderolesfd2016-wp

L’association pour la Culture numérique Libre – CLibre organisera, pour la quatrième année consécutive, l’édition 2016 du Software Freedom Day Tunisia. Après 03 éditions dont 02 au Palais des Sciences de Monastir et 01 à l’Institut Supérieur des Études Technologiques (ISET) de Sousse, cette année c’est l’Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie (ISSAT) de Sousse qui accueillera la communauté du Libre en Tunisie le dimanche 20 novembre 2016.

Vous pouvez vous inscrire dans la liste de diffusion de l’événement pour suivre et participer à l’organisation de cette édition 2016.