Software Freedom Day 2011 à Sfax

SFD 2011

La version Tunisienne du Software Freedom Day 2011 (SFD 2011 pour les intimes) se déroulera cette année le 17 Septembre à Sfax. Cette manifestation est co-organisée par la IEEE ENIS Student Branch et la communauté TunAndroid.

Le programme de la journée :

  • 09h00 : Accueil et enregistrement des participants.
  • 10h00 : Mot d’ouverture des organisateurs.
  • 10h30 : Présentation – la communauté TunAndroid par Taher Mestiri.
  • 11h00 : Présentation – la communauté Ubuntu Tunisie par moi même et Ahmed Sghaier.
  • 11h30 : Présentation – la communauté Mozilla Tunisie par Malèk Jebnoun.
  • 12h00 : Présentation – le projet TunForge : Un O.S.O.S Tunisien.
  • 12h15 : Présentation – le club Securinets.
  • 12h30 : Pause
  • 14h00 : Conférence – Projets Open Source de Google par Chris DiBona.
  • 15h00 : Conférence – Quel modèle économique pour les SS2L par Zied Ben Salem.
  • 15h45 : Libre tribune – Échanges entre participants et invités.
  • 16h45 : Prix et clôture.

Ubuntu Global Jam Tunisia

UGJ-TN Notre communauté Locale organisera pour la première fois en Tunisie un Ubuntu Global Jam. Cet événement se déroulera du 2 au 4 Septembre à l’Université Privée de Sousse. Au programme des ateliers de tests, des ateliers de traductions, etc. L’événement commencera par une présentation de la distribution Ubuntu et une install party ouverte à tous ceux qui veulent être présents. Ensuite et pour des raisons stratégiques les ateliers seront ouverts aux membres inscrits. Le programme détaillé est disponible dans la page wiki [1].

Our local community is organizing for the first time in Tunisia an Ubuntu Global Jam. This event will be held from 2 to 4 September at the Private University of Sousse. In the program tests workshops, translations workshops, etc.. The event will begin with a presentation of Ubuntu and an install party open to anyone who wants to attend. And then for strategic reasons the workshops will be open only to registered members. The detailed program is available in the wiki page [1].

  1. Wiki Page : Global Jam 11.09
  2. Facebook Event : Ubuntu Global Jam en Tunisie.

Classroom Initiation au Packaging

Édit du 20/08/2011 : Le log complet du classroom est disponible ici : Partie1 et Partie2. La présentation préparée par l’animateur est disponible ici.

debian_ubuntu_package

Un brève billet pour vous annoncer que notre communauté Ubuntu Tunisie organise une session classroom intitulé Initiation au Packaging. Le classroom sera animé par Mohammed Adnène Trojette un développeur Debian Tunisien et se déroulera le vendredi 19 août 2011 à 23h00 sur le salon IRC #ubuntu-tn-classroom. Ce classroom sera une bonne occasion pour préparer le prochain Ubuntu Global Jam.

Édit (13/08/2011) Un message de l’animateur :

Pour ceux qui veulent participer activement au TP, voici les “prérequis” (surtout le 1, d’ailleurs) :

1) Disposer d’une distribution Debian ou dérivée ;

2) Installer les packages suivants :

  • dpkg-dev
  • dh-make
  • devscripts
  • lintian
  • wget
  • build-essential ;

3) Se sentir capable de taper des commandes dans un terminal (bash, dash ou zsh, par exemple).

Amenez votre enthousiasme, votre curiosité et votre bonne humeur et tout devrait se passer sans problème !

Réunion physique de la communauté Ubuntu Tunisie

Pour relancer les activités de la communauté Ubuntu Tunisie une dizaine de membres de la communauté se sont réunis à l’ISSAT de Sousse pour discuter de la situation actuelle de la communauté et planifier une relance efficace. La réunion était très enrichissante et les discussions très animées. La réunion c’est clôturée avec la mise en place d’un comité restreint qui assurera la relève de l’équipe actuelle.

Quelques photos de la réunion :

Le reste des photos est dans cet album.

Première journée Logiciels Libres à l’ISET de Kairouan

Affiche de la journée.
Affiche de la journée.

Comme il y a quelques jours à Hammam-Sousse, notre communauté était invité à l’ISET de Kairouan pour l’ouverture officiel d’un nouveau club, le Club de Promotion de l’Utilisation des Logiciels Libres : CPULL. Ce club a pour objectif la promotion de l’utilisation des logiciels libres dans l’institut. L’animation de cet évènement était assurée, donc, par notre communauté conjointement à la communauté Android en Tunisie : TunAndroid.

Après le mot d’ouverture et la présentation du club CPULL, la journée a commencée par une présentation de la distribution Ubuntu incluant la définition d’un logiciel libre. Après une pause café, deux autres présentations étaient données : Le développement pour android et les applications android pour le marché Tunisien.

Un public très attentif.
Un public très attentif.
Le déjeuner.
Le déjeuner.

L’après-midi et après un déjeuné consistant il y a eu deux sessions en parallèle. D’un coté la présentation des projets de fin d’études des étudiants qui travaillent avec android et de l’autre une install party de Ubuntu 11.04. Malgré le nombre très réduit de PC, cette install party a était suivie par un grand nombre d’étudiants.

Une grande présence lors de l'install party.
Une grande présence lors de l'install party.

En clôture de la journée, les organisateurs et membres du club CPULL on tenus à offrir plusieurs cadeaux à tous les animateurs de la journée. Bien évidemment et quand on est à Kairouan l’un des cadeaux indispensable est le makroudh. Un grand MERCI à tous les organisateurs et bon vent pour le nouveau club.

 

Attestation et Cadeaux.
Attestation et Cadeaux.
Photo Souvenir.
Photo Souvenir.

L’album photo complet de la journée est visible ici.

 

Lettre ouverte à Ubuntu-tn : Ma réponse – Part 1 –

Ce billet est une réponse personnelle au billet “Lettre ouverte à ubuntu-tn : à quand votre révolution ?“. Tout ce qui est écrit ne m’engage que moi et je parle ici à mon nom et non au nom de la communauté. Je me permet de répondre à la lettre adressée à la communauté car je pense que je suis le plus ancien des membres actifs dans la communauté et qu’il est indispensable de donner une autre vision sur les sujets évoqués dans la lettre ouverte.

  • Le retour

La publication de la lettre ouverte a était suivie par le retour de son auteur, Rafik, dans la liste de diffusion (ML) de notre communauté. Cette lettre ne fait que remettre à jour des veilles histoires déjà closes avec quelques nouvelles récentes bien découpées du contexte globale. Personnellement j’aurais aimé voir Rafik retourner à la ML quand il était en charge de l’organisation du SIB 2010 pour informer la communauté de l’évolution des préparations à fur et à mesure. J’aurais aimé aussi le voir retourner dans la ML pour nous annoncer la création du miroir Tunisien de Ubuntu et ne pas demander à une autre personne de le faire.

  • Liste des besoins et bénévolat

Actuellement, et depuis le début de la création de la communauté, nous n’avons pas de statut qui nous autorise de collecter des fonds pour financer nos propres actions. C’est pour ça et par respect de la lois, que nous demandons aux institutions, clubs, associations qui nous invitent d’assurer la prise en charge de déplacement et la nourriture des membres participants. Je rappel que à chaque fois que nous recevons une telle invitation, un appel a participation est lancé dans notre ML. Donc n’importe quel membre de la communauté peut participer et la participation n’est pas limités a des, je site, “messieurs qui honorent une faculté par une conférence.“.

Beaucoup des membres ont donnés et donnent encore de leur temps et de leur argents pour la communauté et je ne dis pas ça pour qu’on soit remercié, non, c’est juste pour montrer qu’on s’implique a fond pour assurer les journées aux quelles nous sommes conviés. Parmi les membres il y a même une personne qui a payé tout les frais sans rien demander et sans le crier haut et fort dans les blogs ou ailleurs. Personnellement je considère que demander un étudiant ou une élève de payer un billet de train pour aller faire une présentation ou animer une “install party” et inacceptable, d’où notre demande de prise en charge.

Ce qui choque le plus Rafik c’est pas la prise en charge, mais le fait que nous demandons, je cite, “des attestations signées par l’administration ? … Vive le bénévolat !“. Ne me dit pas Rafik, que tu n’a jamais eu d’attestation de participation pour une conférence que tu as animé. Personnellement, je considère que le bénévolat est une relation gagnant-gagnant, elle où la contradiction entre bénévolat et avoir une attestation ? Ces attestations servent comme justificatif d’absence pour les fonctionnaires car parmi nous beaucoup on pris des congés pour assurer un évènement. De même les attestations servent à enrichir les CV des membres, et il n’y a aucune honte à ça. La plus part des volontaires dans le monde qui s’impliquent dans le monde associatif ajoutent quelques lignes dans leur CV pour parler de ça. D’ailleurs quand un jeune membre de la communauté me dit qu’il a décroché son job grâce, entre autre, a son implication de la communauté je me dis que c’est bonne chose et je ne m’indigne pas. Je souhaite de tout cœur que nos jeunes membres actifs dans la communauté puissent faire la différence grâce à ces lignes ajoutées dans leur CV pour décrocher un job.

  • Contradictions

Un des objectifs de la lettre est de montrer que la communauté est devenu un club VIP limité a des patrons qui sont là que pour bosser leur image. Pourtant, il indique bien que lors du SIB des jeunes membres représentaient la communauté. C’est une contradiction car si les patrons voulaient bosser leur image l’évènement à ne pas rater c’est le SIB, car c’est le seul évènement ou des politiciens sont présents. D’ailleurs j’aimerai bien connaitre le déroulement de l’accueil de monsieur je sais pas qui qui a ouvert le SIB. Heureusement que les patrons n’étaient pas présent pour lui sauter aux bras dès son apparition et laisser la personne désignée pour lui présenter le stand à coté.

D’ailleurs je comprend pas pourquoi la participation au SIB, c’est le vrai activisme ? Tout le reste c’est du chichi ? Ah oui, c’est du vrai car le SIB était organisé par Rafik, et il n’était pas impliqué dans le autres évènements de notre communauté. Je pense que la bonne réponse vient d’être donnée par la communauté internationale qui a re-approuvée notre communauté comme une LoCo (communauté locale) officielle pour tout ce qu’elle a fait depuis ça première approbation en Juillet 2008.

  • Organisation et inégalité

Dans la lettre Rafik accuse “les patrons” de fermer la communauté et d’empêcher les membres de rejoindre la communauté. Déjà dans notre communauté il n’y a aucun patron, mais il y a des membres qui ont accepter de prendre des responsabilités dans la communauté. Chaque communauté à besoin de responsables et d’organisation. Depuis la naissance de notre communauté, le petit groupe de membres fondateurs, ont voté pour mettre en place une structure et élire des responsables. Aucune personne qui a assumé une responsabilité dans la communauté n’a été désigné, il y a eu toujours un vote. En premier lieu le vote a était limité aux membres du comité de coordination (appelé aussi comité de direction ou management committee ou MC). Par la suite le vote a était ouverts aux membres actifs (membres appelés Freedom Fighters). Donc notre communauté avait son parlement qui voté toutes les décisions prises. La structuration et le nombre de responsables ont aussi évolué avec l’évolution de la communauté et de ces besoins.

Les membres du MC, n’ont jamais était et ne sont pas et ne seront jamais les patrons de la communauté. Ce sont des membres comme les autres. La seul différence c’est que ces membres se sont engagés “moralement” à assumer des responsabilités au sein de la communauté (préparer et participer aux réunions mensuelles, rédiger des rapports d’activités, participer aux évènements, etc…). A chaque fois qu’un membre du MC désiste ou il y a une vacation d’un poste dans le MC, nous lançons un appel a candidature dans la ML et si il y a des candidatures nous organisons une réunion électives pour élire les nouveaux responsables. Quelques traces de ces différentes élections sont visible dans cette page : https://wiki.ubuntu.com/TunisianTeam/ComiteDirection. Vous pouvez aussi trouver des traces des multiples appels à candidatures dans les archives de notre ML (je ne suis pas un spécialiste dans la déterrage des anciens mails).

Tout membre de la communauté peut donc postuler à un poste dans le MC à une seule condition : être un membre actif dans la communauté. Être actif, veut dire que le membre a une participation connue au sein de la communauté : participer à nos évènements, être présents dans nos réunions, participer à nos discussion dans la ML, le forum, Facebook, etc… Ces membres actif font partie du groupe que nous avons appelé Freedom Fighters (FF). Tout membre de la communauté peut demander via la ML à être un FF. Donc pour résumé il n’y a aucune inégalité entre les membres de la communauté, les membres du groupe FF et les membres du groupe MC, la seul différence entre eux c’est leur degré d’implication dans la vie active de la communauté.

Cette organisation en groupe est largement inspiré de l’organisation de la communauté internationale des utilisateurs de Ubuntu. Dans la communauté internationale il y a les décideurs (les membres des différents conseils : développement, communautés, etc…). Ces membres sont élu par les autres membres du conseil et il ont en charge d’assurer l’organisation des différentes tâches relatives à leur conseil (c’est donc l’équivalent de notre MC). Quand il y a une vacation dans ces conseils, il y a un appel a candidatures ouvert uniquement aux membres actifs appelé aussi Ubuntu members (l’équivalent de nos FF). Chaque membres de la la communauté ubuntu peux demander à être un Ubuntu member si il réponds à des conditions bien précises et il doit passer devant un conseil qui va étudier ça demande pour la valider ou la refuser.

Pour avoir une idée sur l’organisation de notre communauté vous pouvez voir notre groupe ~ubuntu-tn dans le site Launchpad. Ce groupe est lui même composé de sous groupes comme le groupe ~ubuntu-tn-mc, réservé aux membres du MC, le groupe ~ubuntu-tn-ff, réservé aux membres FF, et le groupe ~ubuntu-tn-users ouvert à tous. Contrairement à ce qui est écrit dans le lettre, le membre qui s’inscrit dans le groupe ~ubuntu-tn-users est automatiquement ajouté dans le groupe ~ubuntu-tn. Pour passer d’un groupe à un autre vous avez la clef : participer activement a la vie de la communauté. De même être actif au niveau locale est un bon tremplin pour avoir une reconnaissance à l’échelle de la communauté internationale.

  • A suivre…

Quand j’ai commencé à rédiger ma réponse, je n’imaginai pas écrire autant 🙂 Donc je m’arrête à ce niveau pour ne pas allonger ce billet. Il reste encore beaucoup de points qui méritent aussi une réponse et j’essayerai de le faire dans les brefs délais pour clore ce dossier et passer au plus important : Travailler pour le bien de la communauté et la porte est ouverte à tous.

Comment rejoindre la communauté Ubuntu Tunisie ?

Ubuntu Tunisian LoCo Team
Ubuntu Tunisian LoCo Team

On nous pose souvent cette question partout où notre communauté passe et voici comment le faire. Aucune condition n’est nécessaire pour nous rejoindre, être un utilisateur de la distribution Ubuntu est une condition suffisante mais pas obligatoire, la porte est ouverte à tous les utilisateurs du Libres.

Maintenant, Pour suivre nos actions et pourquoi pas y participer il est recommander de :

  • Nous rejoindre dans notre liste de diffusion en s’inscrivant à cette adresse https://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-tn pour participer à nos discussions, répondre aux appels à participation que nous lançons, proposer des actions, assister les membres qui ont des problèmes, etc…
  • Essayer d’être présent dans notre salon IRC sur freenode. Il suffit pour cela d’installer un client IRC ou se connecter directement avec votre navigateur préféré à cette adresse : http://webchat.freenode.net/?channels=ubuntu-tn. Le salon IRC est un moyen très pratique pour aider ou avoir une aide en temps réel. Nos réunions sont aussi organisée dans ce salon et tous le monde est convié pour y assister et participer.
  • Nous disposons aussi d’un forum qui n’est pas très actif http://tunisie.ubuntuforums.org/ mais il est un moyen pratique pour avoir une assistance et une aide de partout dans le monde.
  • Pour les amateurs de Facebook il a notre groupe où nous annonçant nos actions : http://www.facebook.com/home.php?sk=group_164107230291794&ap=1

Pour les membres qui veulent s’impliquer encore plus a la vie communautaire de la distribution Ubuntu, il est possible de s’inscrire dans le site https://launchpad.net et ainsi pouvoir participer au report de bug, a la traduction et pourquoi pas le développement. Dans Launchpad notre communauté dispose aussi d’un groupe qu’on vous recommande aussi de rejoindre https://launchpad.net/~ubuntu-tn-users.

Finalement un bonne nouvelle, notre communauté vient d’être re-approuvée comme communauté locale officielle grâce au travail de quelques dizaines de membres actifs de la communauté depuis la première approbation en Juillet 2008. Personnellement je souhaite voir encore plus de membres actifs qui s’impliquent de plus en plus dans la vie de notre communauté pour pouvoir partager notre passion de Ubuntu et des Logiciels Libres avec tous les Tunisiens et pour que notre future re-approbation (en Avril 2013) soit prise haut les mains.